Logo Mission Val de Loire      Val de Loire patrimoine mondial

La démarche 2/4 : les motivations

vendredi 6 mars 2009
Pourquoi s'engager dans cette démarche ?

1.
La nécessité d'adapter l'outil www.valdeloire.org aux nouvelles orientations de la Mission Val de Loire fixée par les régions Centre et Pays de la Loire, au premier titre desquelles :
  • L’appropriation des valeurs de l’inscription par les populations ligériennes
  • L’animation des acteurs et des collectivités ayant une responsabilité sur la qualité et la présentation du Val de Loire inscrit
Le dispositif internet qui constitue un des outils essentiels de la communication doit donc d'adresser à 2 cibles :
  • les habitants
  • les acteurs du Val de Loire (collectivités, associations, entreprises)
Crédit photo : Place Plumereau, Arthu R

Le dispositif n'a plus vocation à s'adresser aux touristes, comme s'était le cas actuellement (d'où le slogan "Invitez-vous dans le patrimoine mondial" de la page d'accueil). Il sera néanmoins prévu de réorienter les touristes vers les dispositifs de promotion touristique, au premier titre desquelles : visaloire.com (Centre) et enpaysdelaloire.com (Pays de la Loire).


2.
La nécessité d'améliorer l'accès à l'information.

En effet le site www.valdeloire.org est très riche en termes de contenu, mais tous ces contenus accumulés finissent par ressembler à cette bibliothèque où seul le propriétaire des lieux est capable de retrouver une information donnée.

Bibliothèque
Crédit photo : fredpanassac

Ce n'est pas gênant pour des visiteurs occasionnels qui apprécient de pieucher ça et là et font des découvertes intéressantes. Par contre, cela devient bloquant quand une personne recherche une information bien précise et ne sait par où commencer pour la trouver.

A noter qu'en 2008, un nouveau moteur de recherche a été mis en place sur le site pour répondre en partie à ce besoin. Mais il convient d'aller plus loin en proposant une arborescence du site et une navigation plus intuitives.

Pour information, ce travail s'appuiera sur le récente Charte ergonomique des sites Internet publics publiée par la DGME (Direction Générale de la Modernisation de l'Etat).

0 commentaires:

Publier un commentaire